Confinement : le joaillier Robert’s s’adapte